fr:habby

Qu'est-ce qu'HABBY ?

HABBY est un logiciel libre, modulaire et évolutif pour modéliser l’habitat hydraulique des espèces d’eau courante

Les trois partenaires OFB, EDF et INRAE ont décidé de créer une nouvelle génération d'outils pour caractériser l'évolution de la qualité de l'habitat hydraulique des cours d’eau selon leurs scénarios de gestion. Ils ont décidé de développer une plate-forme logicielle pour gérer les différentes entrées de modèles hydrauliques et biologiques dans le but de produire des modélisations de l’évolution des habitats aquatiques selon les débits simulés.

Ce logiciel dispose de deux types de modélisation d'habitat :

  • A partir de modèles statistiques : Estimhab, Stathab, Stathab Steep et FStress.
  • A partir de modèles physiques : couplage de cartographie de substrat et de données issues de modélisation hydraulique 2D (TELEMAC, HEC-RAS 2D, ..).

Se référer aux notions de base pour découvrir l'interface graphique.

HABBY est un interface de modélisation de l’habitat hydraulique qui permet de coupler une large gamme de modèles hydrauliques (numériques ou statistiques) avec une bibliothèque de modèles de réponses biologiques pour simuler l’impact de la gestion des cours d’eau sur la qualité de l’habitat hydraulique des espèces d’eau courantes.

Une large gamme de modèles biologiques documentés est incluse dans HABBY. Les études récentes ont montré un grand degré de transférabilité des modèles entre cours d’eau, bien que cette transférabilité soit variable entre les taxons aquatiques

HABBY permet de réaliser des simulations d’habitat avec les modèles hydrauliques numériques les plus courants. Il contient une riche bibliothèque de modèles biologiques documentés, qui s’enrichit au fil des développements scientifiques.

Téléchargez et lancer HABBY !

L’ensemble des modèles d'habitat hydraulique contribuent à la définition de « débits écologiques », vus comme des compromis entre milieux et usages, et guident la restauration physique des cours d’eau. L’utilisation de modèles d’habitat s'intègre nécessairement dans une approche globale qui prend en compte le contexte hydrologique, environnemental, biologique et socio-économique. La mise en œuvre et l'interprétation des modèles d'habitat n'est pas immédiate et nécessite de l’expertise. La place des modèles d’habitat dans la démarche de définition des débits écologiques est décrite dans les documents suivants, dont la lecture est recommandée pour une bonne interprétation :

'Lamouroux N., Augeard B., Baran P., Capra H., Le Coarer Y., Girard V., Gouraud V., Navarro L., Prost O., Sagnes P., Sauquet E., Tissot L. (2018) Débits écologiques : la place des modèles d'habitat dans une démarche intégrée. Hydroécologie Appliquée, 20, 1–26. https://doi.org/10.1051/hydro/2016004'

'Lamouroux N., Hauer C., Stewardson M.J., Poff N.L. (2017) Physical habitat modeling and ecohydrological tools. In Horne A., Webb A., Stewardson M.J., Richter B., Acreman M. (Eds). Water for the Environment. Elsevier, Amsterdam. p. 265-285. https://dx.doi.org/10.1016/B978-0-12-803907-6.00013-9'

)Une démarche consensuelle, à base de scénarios, pour définir les débits écologiques (d’après Lamouroux et al., 2018)

Le principe général des modèles d'habitat hydraulique est de coupler un modèle hydraulique qui décrit les caractéristiques hydrauliques des microhabitats (vitesse, hauteur d’eau …), avec des modèles de préférence des espèces et/ou stades de vie et/ou groupes d'espèces pour ces caractéristiques. Utilisés le plus souvent à l'échelle des tronçons de cours d'eau, ces modèles d'habitat permettent de cartographier des valeurs d'habitat (OSI en anglais, souvent normalisées sous forme de scores de préférence variant entre 0 et 1) qui reflètent la qualité de l'habitat hydraulique pour les taxons considérés. Une variation de la valeur d'habitat moyenne sur le tronçon ou d’une “surface pondérée utile” SPU ($\mathit{m^2}$, WUA en anglais, produit de la valeur d'habitat et de la surface du tronçon) peut alors synthétiser l'impact d’une variation de débit sur la qualité de l'habitat hydraulique.

Les modèles d'habitat conventionnels couplent un modèle hydraulique du cours d'eau avec des modèles de préférences biologiques

La plupart de modèles d’habitat sont numériques, car reposent sur un modèle hydrodynamique numérique (aujourd'hui souvent bidimensionnel) qui résout les équations de conservation de la masse et de l'énergie sur un tronçon de cours d'eau. Ces modèles nécessitent des données de topographie du lit en trois dimensions et une calibration hydraulique experte.

  • fr/habby.txt
  • Last modified: 2022/09/12 14:00
  • by ylecoarer